Actualités EFEO
Journée d’échanges de pratiques autour des usages du numérique en archéologie
Journée d’échanges de pratiques autour des usages du numérique en archéologie

Mardi 22 juin de 8h45 à 13h, l'Inrap, Bibracte et le réseau des Écoles françaises à l'Étranger organisent une journée d'échanges autour des usages du numérique en archéologie.

L'idée initiale de cette rencontre était de réunir les archéologues confrontés à l'usage d'outils numériques, sur le terrain et/ou en laboratoire, et souhaitant disposer d'une part d'éléments de comparaison avec leurs propres pratiques et d'autre part d'une mise en perspective susceptible de les accompagner vers une appropriation raisonnée d'outils numériques dans leurs pratiques de recherche.

La situation sanitaire nous oblige à repenser notre programme en plusieurs sessions et à proposer une première séance en visioconférence qui visera à alimenter la réflexion des institutions à partir d'échanges sur leurs pratiques respectives autour d'outils numériques dans leurs activités de recherche. Les séances suivantes permettront de réunir en présentiel les chercheurs autour de thématiques précises du cycle de vie des données. La construction de ces thématiques sera discutée à l’issue des présentations.

Inscription

Programme :

8h45 - 9h00 > Présentation rapide des institutions

– Vincent Guichard, Directeur de Bibracte
– Richard Cottiaux, Directeur adjoint à Direction scientifique et technique de l’Inrap
– Véronique Chankowski, Directrice de l’École française d’Athènes

9h00 - 9h45 > Bibracte (Sébastien Durost et Marie-Odile Rousset)

Depuis 2017, Bibracte s’est attaché à mettre en place un programme pluriannuel (2018-2021) de développement d’outils numériques pour ses différents métiers et les différentes catégories de ses usagers (archéologues, étudiants, chercheurs et grand public). 
La méthode : expérimentation et partage d’expérience avec d’autres acteurs de l’archéologie (CNRS, universités, musées…).

On en présentera les quatre axes conçus pour intégrer les possibilités offertes par les humanités numériques :
– Diffusion de la connaissance par une médiation numérique (partenariat Persée),
– Équipement numérique des chantiers de fouille (partenariat Inrap),
– Chaîne de production de la connaissance archéologique (R&D interne), 
– Prototypage d’une démarche pour trouver, accéder, interopérer et réutiliser des données archéologiques (coproduction UMR Archéorient) ; une démonstration en sera faite en direct. 

9h45 - 10h00 > Échanges

Pause 5 minutes

10h05 - 10h50 > Inrap (présentations modérées par Kai Salas-Rossenbach)

Depuis plus d'une dizaine d'années, l'Inrap est engagé dans plusieurs projets qui visent à améliorer l'interopérabilité des données archéologiques des opérations d'archéologie préventive, à toutes les étapes du cycle de vie des données, du terrain jusqu'à la publication, dans le respect des principes FAIR.Des applications ont été conçues et développées dans ce sens, en tenant compte régulièrement des expériences accumulées par les utilisateurs et de leur montée en compétences numériques : systèmes d'enregistrement de terrain, SIG, photogrammétrie et modèles 3D, publication en ligne de rapports d'opération, archivage pérenne des données, etc... Un aperçu limité mais représentatif des solutions mises en œuvre à ce jour et des projets en cours sera présenté de façon très succincte.

– Christophe Tuffery : acquisition des données de terrain (données descriptives et topographiques)
– Sylvie Eusèbe : photogrammétrie et infographie
– Anne Moreau : données spatiales  - harmonisation, gestion, partage
– Emmanuelle Bryas : plan de rangement des données, PGD, Dolia, archivage pérenne

10h50 - 11h05 > Échanges (modérés par Kai Salas-Rossenbach)

Pause 5 minutes

11h10 - 12h20 > EFE (présentations modérées par Bruno Morandière)
     
Les Écoles françaises à l’étranger (EFE) constituent un réseau de cinq établissements d’enseignement supérieur et de recherche. Établies en Grèce (École française d’Athènes, 1846), en Italie (École française de Rome, 1875), en Égypte (Institut français d’archéologie orientale, Le Caire, 1880), en Asie (École française d’Extrême-Orient, Paris, 1898) et en Espagne (Casa de Velázquez, Madrid, 1920), elles remplissent une triple mission de formation, de recherche et de diffusion en sciences humaines et sociales.  Les Écoles développent une politique numérique concertée qui s’inscrit pleinement dans le mouvement de la science ouverte et respecte les principes FAIR. Les différentes interventions de cette matinée décriront les briques que l’on cherche à assembler à chaque étape du cycle de vie des données.

– Louis Mulot / Christian Gaubert : planification - la plateforme mission de l’EFA et la plateforme opérations scientifiques de l’IFAO
– Emna Belghith : le projet Archéospace (80 To de données LIDAR : quelles solutions de conservation, de traitement ?)
– Louis Mulot / Marie Stahl : pérennisation : la plateforme archivage
– Bertrand GrandSagne : exposition / publication - Le bulletin archéologique des EFE
– François-Xavier André / Vincent Paillusson : diffusion - Mise en place d’une bibliothèque numérique
– Marie Stahl / François-Xavier André : signalement - lien des archives avec Calames, France-Archives

 12h20-13h00 > Échanges 

share on facebook


Les centres de l'EFEO en Asie
'. .'
'