Historique

statue

Les années indochinoises

L’École française d’Extrême-Orient est fondée en 1898 à Saigon, sous la dénomination originelle de Mission archéologique d'Indo-Chine. Créée sous la double impulsion des orientalistes de l’Académie des inscriptions et belles-lettres et du gouvernement général de l’Indochine, les premiers veulent encourager le séjour de chercheurs sur le terrain en Asie – à l’instar de ce qui se fait déjà à Athènes, à Rome ou au Caire – le second souhaite la fondation d’une institution qui puisse prendre en charge l’inventaire et la préservation du patrimoine culturel indochinois. En 1900 la dénomination de l'institution est changée : elle porte désormais le nom d'École française d’Extrême-Orient. En 1902, le siège de l’École est installé à Hanoï avec pour missions scientifiques principales l’exploration archéologique, la collecte de manuscrits, la conservation des monuments, l’inventaire ethnographique des groupes ethniques, l’étude du patrimoine linguistique, sans oublier l’histoire de toutes les civilisations asiatiques, de l’Inde jusqu’au Japon. En appui à cette vaste ambition scientifique, une bibliothèque et un musée, devenu depuis Musée national d’Histoire du Vietnam, viendront bientôt compléter l’installation du siège. D’autres musées suivront : Da Nang, Saigon, Hué, Phnom Penh, Battambang, etc. En 1907, l’EFEO reçoit la charge de la Conservation du site monumental d’Angkor. Cette première période de l’École reste marquée par des collaborateurs prestigieux qui comptent toujours parmi les grands noms de l’orientalisme : Paul Pelliot, Henri Maspero, Paul Demiéville en sinologie ; Louis Finot, George Cœdès pour l’épigraphie indochinoise ; Henri Parmentier pour l’archéologie, Paul Mus, pour l’histoire des religions…

Le redéploiement

Après 1945 s’ouvre une nouvelle période pour l’EFEO. Malgré la guerre, et grâce à une volonté sincère de coopération scientifique avec les nouveaux États indépendants, ses membres vont poursuivre leurs travaux en Asie du Sud-Est continentale : ethnologie, études sur le bouddhisme, sur les langues, sur les littératures, et bien sûr archéologie, avec les grands chantiers de reconstitution des monuments d’Angkor par la méthode de l’anastylose. En 1957, l’École doit cependant quitter Hanoi, puis Phnom Penh en 1975. Elle met cette période complexe à profit pour élargir ses implantations et développer de nouvelles coopérations scientifiques. Dès 1955, en Inde, un centre permanent est ouvert à Pondichéry, pour conduire des recherches sur la littérature sivaïte et sur l’histoire de l’art du sud du pays, auquel sera plus tard adjointe une antenne à Pune. La fin des années 1950 voit aussi la mise en place à Jakarta d’un centre qui accueille des spécialistes d’épigraphie religieuse et des archéologues. À partir de 1968, au Japon, l’Institut du Hobogirin réunit à Kyoto des spécialistes de l’histoire du bouddhisme chinois et japonais tandis que, quelques années après, un centre est constitué à Chiang Mai consacré au bouddhisme sud-est asiatique. À cette période restent associés, parmi d’autres, les noms de Jean Filliozat pour l’indianisme, Rolf Stein pour la sinologie et la tibétologie, Bernard Philippe Groslier pour l’archéologie à Angkor, Charles Archaimbault pour l’ethnologie du Laos, Maurice Durand pour les études vietnamiennes…

L’EFEO au XXIe siècle

La fin des conflits et une relative stabilité politique en Asie du Sud-Est ont permis, à la demande des scientifiques locaux, la réinstallation de l’EFEO dans la péninsule indochinoise. Au Cambodge d’abord, en 1990, avec la restitution du terrain de Siem Reap par les autorités et la reprise de grands chantiers archéologiques à Angkor. Mais aussi, trois ans plus tard au Laos, puis à Hanoi où l’École dispose désormais d’un nouveau centre, équipé d’une bibliothèque, et mène des travaux d’édition (corpus épigraphique) et des recherches en histoire et en anthropologie. Ce retour sur son lieu de naissance n’a pas freiné la poursuite du redéploiement de l’EFEO. Redéploiement géographique : antennes à Kuala Lumpur, à Hongkong (Université chinoise), à Taipei (Academia sinica), à Tokyo et à Séoul, enfin un centre à Pékin en 1997. Redéploiement thématique aussi, avec un élargissement vers le  monde contemporain : étude de réseaux de commerçants indiens, histoire démographique récente des hauts plateaux de la péninsule indochinoise et question de l’intégration des populations minoritaires, nouvelles dynamiques religieuses en contextes chinois, thaï ou  indonésien, évolution des politiques patrimoniales… L’EFEO aborde le XXIe siècle en intégrant résolument les apports des nouveaux outils technologiques et en situant encore davantage ses travaux dans le cadre de la coopération internationale, asiatique et européenne notamment.

Actualité de l'EFEO
Colloque international ''Souveraineté et patronage religieux en Chine (XIIIe-XXe siècle)''
Pékin, Chine, 25 octobre 2018
Le colloque international Souveraineté et patronage religieux en Chine (XIIIe-XXe siècle) organisé par Luca Gabbiani (EFEO, UMR 8173-CCJ), Marianne Bujard (EPHE) et Luo Wenhua (National Palace Museum Research Center for Tibetan Buddhism Heritage) dans le cadre du programme « Temples et communautés religieuses à Pékin, capitale d’empire du XIIIe au XXe siècle » soutenu par PSL Université Paris se tiendra du 25 au 27 octobre 2018 au Musée National du Palais de la Cité interdite à Pékin.
Le programme du colloque et les résumés des interventions sont disponible sur le site internet : https://imperial-patronage.efeo.fr
Séminaire EFEO Paris
Paris, France, 22 octobre 2018
lundi 22 octobre, LEE Hyoung-sik (Asiatic Research Institute, Korea University) intervient sur le thème Japanese Ruling Elites of Colonial Korea and their Postwar Compilation on the History of Governing: The Case of Yūhō Kyōkai (Friendly Nation Association).

De 10h30 à 12h (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage
 EN SAVOIR PLUS
Colloque ''Lumières de Meiji – Construction du Japon moderne''
Paris, France, 20 octobre 2018
L'EFEO co-organise avec le MNAAG, le Centre d’études japonaises (INALCO) et en partenariat avec l’Histoire le colloque Lumières de Meiji – Construction du Japon moderne.
Douze spécialistes de différentes disciplines questionneront les multiples facettes de la construction du Japon moderne, sur le plan politique et social, religieux, littéraire, philosophique ou artistique. Programme détaillé.

Samedi 20 octobre de 10h à 18h à l'Auditorium du Musée Guimet. Gratuit dans la limite des places disponibles.
Réservation obligatoire par email à l'adresse resa@guimet.fr
Appel à financement participatif
17 octobre 2018
On fire ! Experimental Archaeology est un festival d'archéologie expérimentale qui a lieu tous les 4 ans au centre EFEO de Siem Reap.

La campagne de financement participatif destinée à rassembler les fonds nécessaires à l'organisation de l'expérimentation archéologique (cuisson de céramiques dans une réplique de four-dragon et réduction de minerai de fer) du 6 décembre a été lancée.

Pour y participer accéder au site Kisskissbankbank.
Séminaire commun ''Archéologie en Extrême-Orient''
Paris, France, 15 octobre 2018
Les prochains intervenants au nouveau sémaire commun EFEO / UFR d'art et d'archéologie de la faculté des Lettres de l'université Paris-Sorbonne seront :
  • 15/10 : Valérie Gillet, Archéologie en Inde : contexte et spécificités
  • 22/10 : Brice Vincent, Fondre pour le Roi, archéométallurgie à Angkor
De 9h à 11h, Maison de l'Asie, salle du rez-de-chaussée, 22 avenue du Président Wilson, 75016 Paris. Ce séminaire est ouvert aux étudiants de Master 1 & 2 ainsi qu'aux doctorants.
Programme complet
 EN SAVOIR PLUS
21e ''Rendez-vous de l’Histoire''
Blois, France, 10 octobre 2018
Les cinq Écoles françaises à l’étranger (EFE) participeront aux 21e Rendez-vous de l’Histoire, à Blois, du mercredi 10 au dimanche 14 octobre 2018. Elles présenteront au salon du livre une sélection de leurs ouvrages et réuniront cinq de leurs chercheurs pour une carte blanche le 12 octobre sur le thème « La peur des images ».
Programme

Conférences sur les ''Recherches sur Dunhuang menées au sein du CRCAO et de l'EFEO
Paris, France, 10 octobre 2018
Dans le cadre des recherches sur Dunhuang menées par le CRCAO (UMR 8155) et par l’EFEO, Mmes ZHAO Xiaoxing 赵晓星 et KONG Lingmei 孔令梅 (chercheuses à l’Institut de Dunhuang, Chine) interviennent sur les thèmes suivants :

- De 15h à 16h15, Mme ZHAO Xiaoxing 趙曉星, Dunhuang Mogao Cave 361: A Typical Mid-Tang Tantric Cave (9th century)

- De 16h30 à 17h45 : Mme KONG Lingmei 孔令梅, The Donor Figures in the Front Chamber of the Late Tang Mogao Cave 12

Entrée libre
Maison de l'Asie, Grand salon, 22 avenue du Président Wilson, 75116 Paris
Colloque : ''Le Zen et les arts : pratique, thé, peinture et poésie''
Paris, France, 06 octobre 2018
L'EFEO co-organise avec le MNAAG et le soutien de la Fondation Ishibashi, un colloque intitulé Le Zen et les arts : pratique, thé, peinture et poésie à l'occasion de la venue exceptionnelle du révérend Kobori Geppo du temple Zen Daitoku-ji de Kyoto. Le colloque mettra en lumière la relation entre bouddhisme zen, cérémonie du thé, culture cullinaire et création artistique. Programme détaillé.

Samedi 6 octobre, de 14h à 18h à l'Auditorium du Musée Guimet. Gratuit dans la limite des places disponibles.
Réservation obligatoire par email à l'adresse resa@guimet.fr
Allocation de terrain EFEO - 1er semestre 2019
30 septembre 2018
La date limite de dépôt des dossiers de candidature à l'allocation de terrain permettant aux étudiants en Master II et en doctorat d'effectuer un séjour d'étude en Asie dans un des centres de l'EFEO est le 30 septembre 2018.

 EN SAVOIR PLUS
Séminaire EFEO Paris
Paris, France, 24 septembre 2018
Lundi 24 septembre, Costantino Moretti (EFEO) intervient sur le thème O quam gravis est scriptura : notes diverses sur les fautes de copie dans les manuscrits bouddhiques de Dunhuang.

De 10h30 à 12h (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage. EN SAVOIR PLUS