Tokyo

Le centre de Tôkyô, Japon

Responsable : François Lachaud
École française d'Extrême-Orient
Tōyō bunko
Honkomagome 2-28-21, Bunkyō-ku
Tôkyô 113-0021, Japon
Tél. / Fax : + 81 050-3704-8994
francois.lachaud@efeo.net

Le centre de Tōkyō, établi en 1994, est installé au sein du Tōyō bunko, la plus importante bibliothèque consacrée aux études orientales au Japon et l'une des institutions de recherche les plus actives dans le domaine des études asiatiques au niveau mondial. La convention conclue entre l'École française d'Extrême-Orient et cet établissement prévoit l'échange de renseignements en matière de documentation scientifique et de publications, l'échange de chercheurs et l'exécution de projets communs.

Les bâtiments du Tōyō bunko se composent des réserves dans lesquelles les collections sont conservées, d'une salle de lecture, de salles de séminaire pour les chercheurs, ainsi que d'un musée. Le bureau du centre de l'EFEO à Tōkyō se trouve au septième étage.

Les programmes de recherche que le centre développe concernent :
- Réseaux lettrés, moines et collectionneurs dans le Japon d'Edo (1603-1867).
- Histoire des échanges internationaux en Asie orientale et en Eurasie à l'époque moderne - notamment (à partir de l'automne 2017) sur la « découverte du bouddhisme » dans les sources occidentales (1550-1850).
- Histoire de l'art et esthétique du Japon moderne.

Le centre fait aujourd'hui partie de l'équipe de recherche « systèmes de pensée et pratiques » et conduit plus spécifiquement des recherches sur l'histoire religieuse, artistique et littéraire du Japon moderne (1600-1900), ainsi que sur les échanges internationaux en Asie orientale. D'autre part il participe à l'édition des Cahiers d'Extrême-Asie, en collaboration avec son équipe éditoriale : François Lachaud du centre de Tōkyō, Martin Nogueira Ramos du centre de Kyōto, Luca Gabbiani (Paris) et Élisabeth Chabanol du centre de Séoul.

En dehors de son partenariat principal avec le Tōyō bunko, le centre est lié à l'université de Tōkyō, à l'université Keiō et l'université Jōchi (Sophia).
Le centre accueille sur rendez-vous les boursiers et les chercheurs de l'EFEO qui séjournent au Japon. À partir de l'automne 2017 un séminaire sera organisé autour d'œuvres appartenant au fonds Morrison à l'origine de la fondation du Tōyō bunko et dont l'année 2017 marque le centenaire.

Actualité de l'EFEO
Buddhist scribal practices in a transcultural perspective
France, Paris, 25 novembre 2019
Cet atelier international est le fruit d'une collaboration entre l'École française d'Extrême-Orient (EFEO-Paris) et le Centre for the Study of Manuscript Cultures (CSMC-Hamburg), qui réunit des chercheurs en études bouddhistes, codicologie et histoire de l'art pour analyser les liens entre les pratiques scribales des différentes cultures manuscrites d'Asie centrale et orientale, en s'attachant à leurs influences réciproques concernant l'utilisation des marques décoratives et/ou structurelles spécifiques. Consulter le programme ici

Conférence
Paris, France, 07 novembre 2019
Alain Arrault donne une conférence sur la statuaire religieuse en Chine, au Japon et en Corée le jeudi 7 novembre, à 14h, Salon Pelliot de l’Hôtel Heidelbach.
Cette conférence est organisée par la Société des amis du Musée Guimet, pour plus de détails suivre le lien.
Rencontre avec le directeur du musée du Palais
Taipei, Taiwan, 06 novembre 2019
La mission du directeur à Taïwan s’est conclue avec la rencontre avec le directeur du musée du Palais, en compagnie du responsable du Centre de Taipei, Frank Muyard.
Signature d'un MOU avec l'Institut of Archeology
Tainan, Taiwan, 05 novembre 2019
Le 5 novembre 2019, le directeur de l’EFEO a signé un MOU avec l’Institut of Archeology de la National Cheng Kung University à Tainan (Taiwan).
Renouvellement de l’accord de coopération avec la bibliothèque Fu Ssu-nien de l'Academia Sinica
Taipei, Taiwan, 04 novembre 2019
Le directeur de l'EFEO et le directeur de l’Institut d’histoire et de philologie de l'Academia Sinica ont signé lundi 4 novembre le renouvellement de l’accord de coopération avec la bibliothèque Fu Ssu-nien de l'Academia Sinica.