La collection de photographies et de plaques de verre de l'EFEO est exceptionnelle par sa richesse documentaire (archéologie, statuaire, architecture, épigraphie, ethnographie, etc.) et la variété des pays concernés.

Constituée, en premier lieu, par les clichés pris lors des fouilles et des missions organisées par l'École depuis la création de la Mission archéologique d'Indochine en 1898 (rebaptisée École française d'Extrême-Orient en 1901), elle s'est aussi enrichie au fil des ans, grâce à des dons. Ces documents, pour la plupart, encore inédits seront, à terme, numérisés.

Ces photographies ont un intérêt scientifique majeur. Elles sont, dans certains cas, les témoins d'un état de conservation, à jamais révolu -sites et monuments endommagés par les guerres et les pillages-; annexées aux journaux de fouilles (comme pour le Cambodge), elles permettent de retracer l'évolution quotidienne des travaux de restauration et les recherches menés sur place.

Quelques chiffres :

  • CAMBODGE : 30.000 photos indexées et numérisées (archéologie, architecture, statuaire, iconographie, épigraphie, ethnographie, etc.).
  • VIETNAM : environ 7.000 photos (archéologie, iconographie, collections de musées, etc.) auxquelles s'ajoutent 1.500 photos sur le Champa, indexées et numérisées.
  • CHINE : environ 3.000 photos (archéologie, ethnologie, art, muséographie, documents graphiques, etc.)
  • INDE : plusieurs milliers de photos.
  • LAOS : 3.000 photos dont environ 1.200 consacrées à l'ethnologie.
  • SIAM : environ 2.000 photos (archéologie, sites divers, collections de musées, etc.)
  • 7 000 plaques de verres -Cambodge, Vietnam essentiellement- sont aujourd'hui numérisées (Fonds H. Marchal ; H. Parmentier ; J. Bacot, L. Finot, Ch. Carpeaux)