Le Champa

Le Champa

L'existence de cette civilisation fut à peu près inconnue en Europe avant les recherches menées par l'EFEO. Dans la foulée des explorations menées au Cambodge et au Vietnam à la fin du XIXe siècle, le travail d'inventaire des monuments fut confié à Étienne-Edmond Lunet de Lajonquière, officier d'infanterie coloniale détaché auprès de l'EFEO. Il sillonna la campagne, souvent accompagné de Louis Finot, premier directeur de l'École. En 1898, ils effectuèrent une première reconnaissance de l'important site de My Son. Puis l'architecte-archéologue Henri Parmentier, recruté par l'École en 1900, se consacra à l'inventaire des monuments du Champa et prit ainsi la suite du travail initié par Louis Finot. Aidé de Charles Carpeaux, il entreprit les premières grandes fouilles des sites cham : en 1902 à Dong Duong, puis en 1903-1904 à My Son. On doit aussi à Henri Parmentier la création du Musée de Sculpture Cham de Da Nang dont la première pierre fut posée en 1916 et qui porta son nom jusqu'en 1963.

Cette exposition rassemble des photographies prises il y a un siècle par les chercheurs de l'EFEO, et depuis plus de vingt ans par le photographe vietnamien Nguyen Van Ku. Elle donne une image de cette civilisation peu connue, telle qu'elle existait au début et à la fin du XXe siècle.

Pour voir l'expo cliquez ici

Actualité de l'EFEO
Séminaire ''Histoire de la culture visuelle en Asie Orientale''
Paris, France, 21 mai 2019
Dans le cadre du séminaire "Histoire de la culture visuelle en Asie Orientale" d'Anne  Kerlan et Michela Bussotti, la prochaine séance sera consacrée à la représentation du corps au Japon, avec les interventions de
- Martin Ramos : Des corps souffrants : la Passion du Christ et les vies de martyrs dans le Japon des XVIe et XVIIe siècles
- Christophe Marquet : Corps érotisés, images cachées : la découverte des gravures « érotiques » japonaises en France au XIXe siècle

De 15h à 18h, EHESS, salle AS1_08, 54 bd Raspail 75006 Paris
Martin Nogueira Ramos présente son livre
Paris, France, 20 mai 2019
Lundi 20 mai, Martin Nogueira Ramos présente son livre La foi des ancêtres. Chrétiens cachés et catholiques dans la société villageoise japonaise (XVIIe-XIXe siècles) (CNRS éditions, 25 avril 2019).
De 16h30 à 17h30, dans les salons de la Maison de l'Asie. Pour assister à la présentation merci de confirmer votre présence par courriel.
Article du quotidien Kyôto shibun
Kyoto, Japon, 17 mai 2019
Le 17 mai 2019 est paru dans le quotidien Kyôto shibun un article sur la conférence du 12 avril, du cycle 2018-2019 du Kitashirakawa EFEO Salon, portant sur la prédication religieuse en milieu populaire, qui s'est tenue au Centre EFEO de Kyôto.
Exposition ''Ôtsu-e : peintures populaires du Japon''
France, Paris, 16 mai 2019
Vous avez jusqu'au 15 juin pour découvrir l’exposition « Ôtsu-e : peintures populaires du Japon », dont l’EFEO édite par ailleurs le catalogue.
Les images d'Ōtsu sont des peintures anonymes produites à l'époque Edo dans des villages non loin de Kyoto, pour être vendues aux voyageurs qui empruntaient la route du Tôkaidô.
Nouvelle publication
France, Paris,

Ōtsu-e
Peintures populaires du Japon
Des imagiers du XVIIe siècle à Miró

En savoir plus