Vocation

Transversalités et nouvelles technologies

L’originalité du projet scientifique de l’EFEO repose également sur sa capacité à porter dans ses domaines d’excellence des projets transversaux de grande envergure telle l’étude de la diffusion du bouddhisme de l’Inde au Japon, fédérant les travaux de différents spécialistes et de ses centres à travers l’Asie, ou tel le projet d’épigraphie du monde khmer (CIK) couvrant la plupart des pays de l’Asie du Sud-Est continentale. 
L’usage des technologies les plus nouvelles au service de la recherche orientaliste est au cœur des objectifs de l’EFEO comme de ses partenaires asiatiques. La numérisation et la mise en réseau des catalogues de tous les centres EFEO, la mise en ligne de ses revues scientifiques sont déjà largement effectives tandis que le développement de systèmes d’information géographique (SIG) et d’autres outils récents issus des sciences physiques et biologiques a permis de renouveler nombre de ses méthodes d’analyse ou de datation, en archéologie notamment.

La transmission des savoirs

Si la vocation première de l’EFEO reste la recherche fondamentale, ses enseignants-chercheurs ont aussi pour mission la transmission de leurs compétences, parfois uniques et exigeant un haut degré de spécialisation, et de leur savoir acquis sur le terrain. L’encadrement et la formation à la recherche sont donc activement poursuivis par l’EFEO, d’une part en France, au sein d’écoles doctorales de plusieurs universités et grands établissements, EPHE et EHESS particulièrement, d’autre part dans les centres en Asie grâce à des stages et des bourses de terrain offertes à des doctorants. Le siège de l’EFEO à la Maison de l’Asie, qui abrite sa bibliothèque centrale, est aussi un pôle d’animation scientifique très vivant (enseignements, conférences, colloques, lancements d’ouvrages, etc.).

Actualité de l'EFEO
Nouvelle publication
14 décembre 2017
Arts Asiatiques 72 (2017)


En savoir plus
Workshop international sur l'étude de la société et de l'histoire locales chinoises les 14 et 15 décembre
Paris, France,

Jeudi 14 et vendredi 15 décembre 2017 Michela Bussotti (EFEO) et Joseph McDermott (Université de Cambridge) organisent un workshop international sur l'étude de la société et de l'histoire locales chinoises qui conclut le projet FOES (Familles, organisations et économies : au-dedans et au-delà de l'histoire locale en Chine, XVe - XXe siècle - projet exploratoire PSL) grâce au soutien de PSL, de l'EFEO et du CECMC (UMR CCJ).

Progamme (PDF)

Maison de l'Asie, Salon du premier étage, 22 avenue du Président Wilson - 75116 Paris

Contact : Michela Bussotti
Nouvelle publication
06 décembre 2017
Cahiers d'Extrême-Asie 25 (2016)

Vies taoïstes, communautés et lieux

En savoir plus
Mise en ligne du fonds photographique Pierre Pichard

999 photographies de l'architecte Pierre Pichard, ancien membre de l'EFEO, sont disponibles sur le site de la photothèque.
Ces clichés ont été pris entre 1987 et 2004 lors de missions en Indonésie, Inde, Sri Lanka, Laos, Birmanie, Bhoutan, Népal, Cambodge, Thaïlande et Corée du Sud.
 EN SAVOIR PLUS
Séminaire EFEO Paris

Lundi 13 novembre Ryosuke Furui (Institute for Advanced Studies on Asia, University of Tokyo) intervient sur le thème « Changing Structure of Political Powers in South Asia: Bengal from the Fifth to the Thirteenth Century »

De 11h à 12h30 (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage
 EN SAVOIR PLUS