Anthropologie religieuse

Ce second axe réunit les programmes de six membres de l'unité.

- Alain Arrault poursuivra le programme collectif

Taoïsme et société locale

Débuté en 2003, ce programme se poursuit sous le nom de « Religion et société locale ». Il a à son actif l'achèvement du catalogage informatique d'une collection de 909 statuettes en bois représentant des divinités, des ancêtres et des maîtres d'intiation de la province du Hunan (collection Patrice Fava) et celui de la collection du Musée du Hunan (858 pièces), alors que sont en cours ou à l'étude le catalogage de quatre autres collections, soit plus de 3000 pièces supplémentaires.

L'objectif est désormais la mise en ligne sur le site web EFEO des deux banques de données achevées des collections de Patrice Fava et du Musée du Hunan, et la poursuite du catalogage des autres collections en vue de leur mise en ligne. Le programme « Taoïsme et société locale » a également conduit à la réalisation d'un film intitulé La revanche de Han Xin, réalisé par Patrice Fava (membre associé du centre de l'EFEO à Pékin), et présentant un rituel d'action de grâce. D'autre part, seront publiés en chinois les actes du colloque « Religion et société locale dans le centre du Hunan », tenu en juin 2006, suivis d'un recueil d'articles en français. En collaboration avec James Robson et James Lee (University of Michigan) seront en outre conduites des recherches d'ordre sociologique sur la production des statuettes, leur mode de consécration, les principaux lignages impliqués dans ces pratiques. En fonction des financements obtenus, ces recherches seront complétées par une étude systématique des généalogies locales, conduite en collaboration avec Michela Bussotti, et seront réalisées enfin des études techniques sur l'anatomie du bois des statuettes et l'identification des materia medica qu'elles renferment.

- Anne Bouchy est engagée dans trois programmes de recherche :
- Le premier porte sur le shugendô (« voie des pouvoirs par l'ascèse » dans la montagne) et associe enquêtes de terrain et dépouillement d'archives inédites, notamment sur l'organisation shugen de Nachi, avec pour objectif principal la publication d'une partie de la somme de ses travaux sur Kumano.

- Le second est le programme de recherche de l'équipe franco-japonaise placé sous sa responsabilité :

Entre ‘dehors' et ‘dedans' : les dynamiques socioculturelles au Japon

Dans le cadre de ce programme, les travaux collectif de terrain menés en juillet-août 2009 par l'équipe franco-japonaise d'ethnologues (enseignants-chercheurs et étudiants des deux pays) dans une commune de Kyûshû, ainsi que l'archivage de l'ensemble des données recueillies depuis le début de ce programme (2005) ont abouti à la dernière phase de celui-ci. Ceci a permis aux membres de l'équipe de s'engager dans l'étape d'analyse et de synthèse de leurs axes de travail respectifs, avant la phase de préparation des publications qui commencera en été 2010. L'objectif est de donner à voir comment et où interviennent les dynamiques religieuses à l'intérieur des restructurations et du fonctionnement des communautés locales qui vivent en interaction avec les grands centres urbains, ici Fukuoka, véritable capitale de Kyûshû, et qui par là connaissent actuellement un éclatement démographique, économique, culturel et structurel.

- Enfin, dans le cadre du programme

Death and Life Studies

du Center of Excellence de l'université de Tôkyô mené en collaboration avec l'EFEO et le Centre d'anthropologie de Toulouse, le travail de coédition mené par Anne Bouchy et Ikezawa Masaru de l'université de Tôkyô a débouché en 2010 sur la publication du premier volume, en langue japonaise, (4 parties, 21 auteurs français et japonais) des actes du colloque international de Tôkyô (9. 2008, La mort collective et le politique. Constructions mémorielles et ritualisations). Les coéditeurs préparent actuellement le second volume en langue française.

- Marianne Bujard et Luca Gabbiani ont entamé en 2004 un programme intitulé

Epigraphie et mémoire orale des temples de Pékin. Histoire sociale d'une capitale d'empire

Ce programme vise à réaliser l'inventaire le plus complet des temples de la partie nord de Pékin (ville tartare) entre le milieu du XVIIIe siècle et 1949 et d'en présenter l'histoire et le fonctionnement. Il s'attache en particulier à mettre en lumière le rôle que jouaient les communautés de résidence, les guildes professionnelles, les associations de pèlerinage, les fonctionnaires, l'aristocratie, les clergés et la famille impériale dans la gestion des temples. Les sources utilisées sont l'épigraphie, les archives, les cartes et l'enquête de terrain. Une première publication réunissant les notices de 215 temples (sur un total de 1100) et les transcriptions des 146 stèles commémoratives (sur un total de 550), est en cours et sera suivie par plusieurs autres volumes. Toutes les données sont réunies sur une base de données qui sera rendue public à l'issue du programme sur le site de l'EFEO. Les actes du colloque Temples and Local Communities in Urban China from the Ming to the Republic, tenu à l'Université normale de Pékin les 29, 30 et 31 octobre 2009, présenteront une série d'études relatives à l'histoire des temples et à l'organisation des communautés religieuses à Pékin et dans d'autres villes de Chine.

- Lü Pengzhi travaille sur le rituel taoïste. Il entame deux programmes de recherche relatifs à ce sujet. Le premier s'intitule

Histoire du rituel taoïste

Le projet porte sur les premiers siècles (IIe-VIe) de l'histoire du rituel taoïste pour jeter les bases d'une connaissance sur la suite. Un livre intitulé Tangqian daojiao yishi shigang (Aperçu historique du rituel taoïste avant les Tang) dans le cadre du projet a été publié en 2008. Un autre livre intitulé Daojiao yishi yanjiu : wenxian he lishi (Recherches sur le rituel taoïste : sources et histoire) dans le cadre du même projet est en cours de préparation. Il réunira plus de dix articles monographiques sur l'histoire du rituel taoïste de l'époque médiévale. En se fondant sur l'étude critique de textes clés, ces articles portent sur l'évolution des cinq catégories rituelles taoïstes fondamentales, à savoir les rituels d'audience, de pétition, de transmission, de jeûne et d'offrande.

Le second s'intitule

Xianying leitan : une tradition rituelle taoïste du district de Tonggu du Jiangxi

(en collaboration avec Liu Jinfeng du Musée régional de Gannan).
Ce programme a pour but de réunir et de publier les manuscrits rituels conservés par l'autel de tonnerre Xianying dans la région de Tonggu (nord-ouest du Jiangxi) et de donner une description complète des rites pratiqués encore aujourd'hui par les taoïstes de cet autel. La tradition rituelle du Xianying leitan, qui a une histoire de plus de 160 ans et qui pourrait remonter même à la dynastie des Song (960-1279), se caractérise notamment par ses procédures rituelles particulièrement complexes et fines. L'étude de cette tradition contribuera à éclairer beaucoup de nouveaux éléments dans le rituel taoïste depuis les Song sur lesquels nous avons peu de connaissances pour le moment.

Actualité de l'EFEO
Kyoto lectures
Online, 23 avril 2021

Bettina Gramlich-Oka (université Sophia - Tōkyō) présente la conférence : "Studying Women and Networks in the Late Tokugawa Period: The Case of the Rai Family" dans le cadre des Kyoto lectures.

📅 le 23/04 à 18h (heure de Kyoto) sur Zoom
Visite de l’ambassadeur du Japon
Paris, France, 17 février 2021
S. E. M. IHARA Junichi, ambassadeur du Japon et son épouse, accompagnés par Mme TAKARADA Izumi et M. HATANAKA Yuki, Premiers Secrétaires chargés des affaires culturelles, ont été accueillis par le directeur, Christophe MARQUET et son épouse, au siège de l’EFEO le 16 février. A cette occasion leur ont été présenté à la bibliothèque des photographies d’inscriptions et d’objets japonais découverts par l’EFEO à Angkor Vat au début du XXe siècle, des photographies d’oeuvres d’art japonaises de l'ancien musée Finot de Hanoi, des livres xylographiques de l’époque d'Edo, ainsi que des ouvrages des XVIe et XVIIe siècles sur les missions chrétiennes au Japon. Le directeur a ensuite présenté, lors d’un échange convivial dans les Salons, les recherches et les publications récentes de l’EFEO sur le Japon.
Nouvelle Parution
Kyoto,

Cahiers d'Extrême-Asie, vol. 29 (2020)
Mythologie japonaises, Japanese Mythologies
François Macé et Alain Rocher (ed.)

En savoir plus
Kyoto lectures
Kyoto, Japon, 20 novembre 2020
Dans le cadre des Kyoto lectures, Marco Tinello (université de Kanagawa) présente la conférence : "The Annexation of Ryukyu to Japan seen from a global perspective".
À 18h (heure du Japon). La conférence aura lieu en ligne, sur la plateforme Zoom.
Le lien ainsi que le mot de passe permettant de se connecter seront affichés sur le blog du Centre de Kyōto et sur le site internet de l’ISEAS la veille.
''Kitashirakawa EFEO Salon''
Kyōto, Japon, 16 octobre 2020
Dans le cadre du Kitashirakawa EFEO Salon, la cinquième conférence du cycle 2019-2020 est présentée par Markus Ruesch (université Ryūkoku) sur le thème : "Des espaces secrets pour Amida : la fonction des espaces cachés dans les rites du bouddhisme de la Terre pure et leurs fondements doctrinaux (époque d'Edo)" (en japonais sans traduction).

La conférence aura lieu en ligne, sur la plateforme Zoom et sur place au Centre EFEO de Kyōto (accueil limité à 10 auditeurs, sur inscription). En savoir plus