Grant Evans (1948-2014)


Nous avons la tristesse d'annoncer le décès de notre collègue Grant Evans, survenu fin septembre au Laos, à l'âge de 65 ans. Après une carrière universitaire entre l'Australie et l'université de Hong Kong dont il était Professeur émérite en anthropologie, Grant Evans avait été en 2006-2007 enseignant chercheur invité sur contrat par l'EFEO. Il était depuis 2011 chercheur associé au Centre EFEO de Vientiane, auquel il a donné une partie de sa bibliothèque et où il disposait d'un bureau, et était depuis 2013 membre éminent de notre projet européen SEATIDE. Le nom de Grant Evans restera particulièrement associé au renouveau des recherches sur le Laos ces vingt dernières années, mais, au-delà, il aura été l'une des figures intellectuelles les plus renommées en Asie du Sud-Est, considéré par beaucoup de jeunes ethnologues ou historiens du contemporain comme une sorte de chef de file dans leur domaine. Ses publications comprennent plus de dix livres comme auteur ou éditeur scientifique et de très nombreux articles et chapitres d'ouvrage. Elles sont marquées à la fois par le désir d'ouvrir des pistes nouvelles, notamment dans le champ de l'anthropologie politique, et par le refus de toute forme de complaisance ou compromission dans ses analyses comme dans les relations qu'il entretenait avec les pouvoirs en place que ce soit au Laos, où il vivait, ou dans les pays voisins. D'un abord facile et volontiers pince sans-rire, Grant Evans n'en incarnait pas moins une authentique rigueur scientifique et morale.
Yves Goudineau