Archéologie de la Bhakti

Bhāgavatamāhātmya

Bhāgavatamāhātmya, édition non datée (Gaṇapatakṛṣṇājī Mudrālaya, Bombay)

ahaṃ bhaktir iti khyātā (...) utpannā drāviḍe sāhaṃ vrddhiṃ karṇāṭake gatā kvacit kvacin mahārāṣṭre gurjare jīrṇatāṃ gatā (...) vrndāvanaṃ punaḥ prāpya navīneva surūpiṇī jātāhāṃ yuvatī samyak preṣṭharūpā tu sāṃpratam Bhāgavatamāhātmya I.44-49 (partim)

« Je m'appelle Bhakti ... Née dans le Drāviḍa, j'ai grandi dans le Karṇātaka. Çà et là, dans le Mahārāṣṭra, dans le Gurjara, j'ai vieilli. (...) Venue ensuite à Vṛndāvana, comme renouvelée, toute belle, Je suis devenue jeune, de la plus parfaitement aimable beauté, vraiment, aujourd'hui. »

Traduction de Jean Filliozat (« Les dates du Bhāgavatapurāṇa et du Bhāgavatamāhātmya », dans Indological Studies in Honor of W. Norman Brown, ed. Ernest BENDER, 1962, p. 75)

Archéologie de la Bhakti
3 - 14 août 2015

La troisième édition de l'Archéologie de la Bhakti se déroulera du 3 au 14 août 2015 au centre EFEO de Pondichéry et dans le pays tamoul.

Cet événement, dont Valérie Gillet (EFEO), Emmanuel Francis (CEIAS) et Charlotte Schmid (EFEO) sont les organisateurs, accueillera Claudine Bautze-Picron (CNRS, UMR 7528 Mondes iranien et indien) et Leslie Orr (université Concordia de Montréal) pour invités d'honneur.

"La Bhakti des dynasties mineures", tel est le thème retenu pour cette troisième édition, où le travail in situ occupera une place plus importante que durant les deux éditions précédentes.

L'appel à contributions est disponible grâce au lien suivant.

 

Actualité de l'EFEO
Nouvelle publication
France, Paris,

Ōtsu-e
Peintures populaires du Japon
Des imagiers du XVIIe siècle à Miró

En savoir plus
Nouvelle publication

Arts Asiatiques 73 (2018)

En savoir plus

Prix Colette Caillat 2018
Paris, France,

Vincent Tournier a été désigné pour le prix 2018 de la Fondation Colette Caillat de l’Institut de France, récompensant un ouvrage récent publié dans le domaine des études indiennes. Ce prix récompense son ouvrage La formation du Mahāvastu et la mise en place des conceptions relatives à la carrière du bodhisattva, publié en 2017 aux Éditions de l'EFEO (Collection « Monographies », no. 195). Le prix 2018 sera partagé entre Vincent Tournier et le Professeur Raja Ram Jaina, spécialiste de littérature apabhraṃśa. Le prix Collette Caillat a été formellement proclamé en séance de l’Académie des inscriptions et belles-lettres, le vendredi 30 novembre 2018, lors de la séance de rentrée de l’académie.
Nouvelles Parutions

Sequens 3 : Roland Lardinois, Sylvain Lévi et l'entrée du sanskrit au Collège de France

Études thématiques 30 : Daniel Perret (éd.), Writing for Eternity. A Survey of Epigraphy in Southeast Asia

Cahiers d'Extrême-Asie, vol. 26 (2017) : Droit et Bouddhisme Principe et pratique dans le Tibet prémoderne

EN SAVOIR PLUS
Publication d'un article : The demise of Angkor: Systemic vulnerability of urban infrastructure to climatic variations
Paris, France,

Damian Evans et Christophe Pottier ont participé à l'article The demise of Angkor: Systemic vulnerability of urban infrastructure to climatic variations publié dans le Science Advances du 17 octobre 2018.DOI: 10.1126/sciadv.aau4029
In Memoriam Pierre André Lablaude
Paris, France,

Pierre André Lablaude (1947-2018)

Nous avons la tristesse d'annoncer le décès de Pierre André Lablaude, survenu ce jeudi 26 juillet à Versailles. Architecte en chef et Inspecteur général des Monuments historiques, chargé de la restauration de sites aussi prestigieux que le Mont Saint-Michel et les jardins de Versailles, Pierre André Lablaude aura été durant plus de 25 ans un compagnon de route de notre École. En tant qu'expert auprès du Comité International de Coordination à Angkor, et membre puis président du Conseil scientifique de notre institution de 2011 à 2017, il a fait bénéficier de ses conseils les projets de l’EFEO à Angkor, et les a défendus, avec l’autorité et l’objectivité qui étaient les siennes. La finesse de son intelligence, l’étendue de son érudition, la solidité de ses compétences et la justesse de ces jugements en faisaient une figure unanimement respectée. Il laisse le souvenir d’une personnalité hors du commun, et d’un homme d’une remarquable élégance.

Le 1er août 2018, Sa Majesté le roi Norodom Sihamoni, Roi du Cambodge, a conféré à titre posthume à Pierre André Lablaude la dignité de Grand'Croix de l’Ordre Royal du Sahamétrei.

LIRE L'IN MEMORIAM
Nouvelle publication