Etudes gujarati et sindhi

Études gujarati et sindhi : sociétés, langues et cultures

« Club-Gujarat & Sindh-Club »

Une décennie d'histoire


L'atelier Études gujarati : société, langue et culture est issu d'un groupe de travail de même dénomination fondé en octobre 2004 en continuation avec les travaux de recherches et l'enseignement de Françoise Mallison jusqu'alors Directeur d'Étude à l'École Pratique des Hautes Études (EPHE), section des Sciences Historiques et Philologiques, afin de maintenir une présence des études gujarati en France. Il a été peu après rattaché à l'École Française d'Extrême-Orient sous la responsabilité de Pierre Lachaier (Maître de Conférence à l'EFEO), qui a coordonné ses activités en consultation et avec la collaboration de Mesdames Françoise Mallison et Nalini Balbir (Professeur d'Indologie à l'Université Paris-3 Sorbonne Nouvelle et Directeur d'Études à l'EPHE, Section des sciences historiques et philologique) et de Messieurs Michel Boivin (Directeur de Recherche au CNRS) et Akil Amiraly (Centre de recherche en gestion, École Polytechnique-CNRS).

Entretenant des rapports avec plusieurs autres groupes d'universitaires dont les thèmes de travail ou de recherche sont connexes aux siens, Études gujarati et sindhi compte plus d'une centaine de membres, dont des universitaires, des étudiants et des auditeurs libres. Il a organisé des réunions mensuelles au cours desquelles l'un des membres ou un invité prononçait une conférence sur un thème en rapport avec le Gujarat et le Sindh ou avec les diasporas gujarati et sindhi (voir la liste des conférences données), et d'autres membres faisaient un compte rendu de lecture ou commentaient brièvement les nouvelles publications susceptibles d'intéresser les participants.

Études gujarati et sindhi a dû une partie de son succès à la participation de ses membres d'origine gujarati, dont la plupart sont venus s'installer en France en provenance des communautés Bohra, Khoja ismaélienne et Khoja duodécimaine installées dans les îles francophones de l'Océan indien, à Madagascar et à La Réunion principalement.

En 2013, alors qu'Études gujarati et sindhi envisage de créer un fonds documentaire commun qui rassemble les divers documents collectés depuis des années par ses membres, l'Alliance Française d'Ahmadabad, devenue dépositaire non seulement de la masse de données produites de 1998 à 2005 sur la vieille Ahmadabad par une équipe d'architectes franco-indienne, mais aussi d'une copie des archives du consulat français de Surat, propose de participer à ce fonds documentaire commun et d'accueillir des chercheurs et des étudiants.

En 2014, sans solution de continuité à l'EFEO, le groupe Études gujarati et sindhi est transféré au CEIAS en tant qu'Atelier du même nom (mettre ici un lien avec http://ceias.ehess.fr/index.php?2317) sous la responsabilité de M. Boivin et de P. Lachaier tandis que le CEIAS conclut une convention d'entente avec l'Alliance Française d'Ahmadabad, et que l'équipe des organisateurs se renforce de l'architecte Alain Borie, ex-enseignant-chercheur à l'ENSA Paris-Malaquais, qui a travaillé avec des étudiants à Ahmadabad en 2006.

Voir le récapitulatif des réunions tenues de 2004 à 2014.

Le 23 septembre 2014.

A. Amiraly : akilamiraly@yahoo.com
N. Balbir : nalini.balbir@wanadoo.fr
A. Borie : borie.a@wanadoo.fr
M. Boivin : michel.boivin@ehess.fr
P. Lachaier : pierre.lachaier@wanadoo.fr
F. Mallison : fmallison@hotmail.com

Actualité de l'EFEO
Conférence de Christophe Marquet au musée départemental des beaux-arts de Fukui
Fukui, Japon, 28 juillet 2018
Christophe Marquet donne une conférence sur « La redécouverte de l'imagerie d'Ôtsu sous l'influence française » au musée départemental des beaux-arts de Fukui, le 28 juillet à 14h, dans le cadre de l'exposition Picasso et l'art ancien à travers les estampes de la Bibliothèque nationale de France.
(Illustration: Benkei à la lance, peinture d’Ôtsu, XVIIIe s., ancienne collection Pierre Barboutau (1862-1916), The Minneapolis Institue of Arts)
Conférence sur l'archéométallurgie
Bangkok, Thaïlande, 17 juillet 2018
Le Centre EFEO de Bangkok organise une conférence sur l'archéométallurgie intitulée "Manufacture, origin and dating of iron from the Phimai and Phnom Rung temples: A proposition to document the production and the consumption of iron in Northeast Thailand," présentée par  Stéphanie Leroy (CNRS, France) et Pira Venunan (Department of Archaeology, Faculty of Archaeology, Silpakorn University, Thailand). La conférence se tiendra le 17 juillet 2018, de 10h30 à 12h, au Princess Maha Chakri Sirindhorn Anthropology Centre.
Fourth International Intensive course in Old Javanese
Yogyakarta, Central Java, Indonesia, 15 juillet 2018
Avec pour objectif d'aider au développement d'une nouvelle génération de philologistes en vieux javanais et afin de stimuler la coopération internationale sur cette discipline, l'École française d'Extrême-Orient (EFEO) et la National Library of the Republic of Indonesia (Perpusnas), avec le support de l'École Pratique des Hautes Études (EPHE, Paris), de PSL Research University (Paris), et de la Royal Netherlands Institute for Southeast Asian and Caribbean Studies (KITLV), coorganisent cette année encore, pour la 4e fois, un séminaire intensif de vieux javanais.
 EN SAVOIR PLUS
Vincent Tournier participe au congrès AAS-in-Asia
News Delhi, Inde, 05 juillet 2018
Vincent Tournier participe au congrès AAS-in-Asia, organisé par l'Association for Asian Studies et l'Ashoka University du 5 au 8 juillet à New Delhi. Il donne une communication intitulée « Monks, Kings, and the Borderlands: Revisiting the Spiritual Conquest of Buddhist South Asia », le 7 juillet, dans le cadre du panel Religious Networks and Political Ideas in Asian Perspective, organisé par Mme Upinder Singh.
Vient de paraître: Le Monde Hors Série N°62 Angkor - juillet-août 2018
France, 02 juillet 2018

Le Monde Hors Série N°62 est consacré à Angkor. Le magazine évoque les nombreux travaux de l'EFEO sur ce site et comprend des entretiens et des contributions de nombreux collègues  de l'institution : G. Abbe, E. Bourdonneau, D. Evans, C. Jacques, J. Gaucher, C. Pottier, P. Royère, B. Vincent.

EN SAVOIR PLUS

 

 EN SAVOIR PLUS