Responsables de l'unité :

Daniel Perret et Paola Calanca

 

Présentation de l'unité

L'unité « Construction des centres de civilisation » (CCC) comporte deux pôles géographiques : l'Asie du Sud-Est, où ses chercheurs travaillent dans sept pays ; l'Asie orientale où ils sont actifs dans cinq pays. Les programmes menés dans le cadre de cette unité sont fondés sur une perspective historique qui s'étend de la préhistoire au monde contemporain avec une priorité accordée au travail de terrain (prospections et fouilles archéologiques, enquêtes ethnographiques et linguistiques, inventaires épigraphiques, études et restaurations architecturales, etc.). La diversité des échelles spatiales et chronologiques d'analyse, ainsi que la variété des méthodes et des objets de recherche, contribuent à éclairer le thème central sous de multiples facettes. Les problématiques offrent ainsi un large spectre qui va de l'histoire d'un monument jusqu'à une approche régionale de l'aménagement du territoire sur une longue durée, en passant par des questionnements relatifs à l'émergence ou à l'expansion d'une cité ou d'un centre de pouvoir, voire sur des dynamiques modernes et contemporaines. 

Cette unité a accueilli vingt-un membres (y compris Pierre Pichard et Pierre-Yves Manguin comme membres associés) au cours de la période et en compte vingt à la fin du mois de juin 2016, dont quinze enseignants-chercheurs (quatorze maîtres de conférences et un directeur d'étude) et un ingénieur d'études titulaires de l'EFEO, ainsi que trois chercheurs contractuels. Plus de quarante chercheurs d'autres institutions, européennes, asiatiques, américaines et australiennes, sont directement associés aux projets portés par l'unité.

Quinze membres de l'unité ont été affectés en Asie dans les Centres EFEO en 2015-2016.

Projet scientifique de l'unité

Deux axes principaux structurent le projet scientifique de l'unité : d'une part, l'étude de la formation, de l'organisation et du développement des « centres de civilisation » eux-mêmes ; d'autre part, la dynamique des relations entre centre et périphérie.

 

  • La constitution de centres de civilisation en Asie

Le thème général de cet axe porte sur l'histoire de l'urbanisation, ancienne et moderne, en Asie, les concentrations de population étant logiquement associées à des phénomènes de centralité de toutes natures. L'archéologie, les études architecturales, ainsi que l'épigraphie, tiennent une place importante dans ce thème, avec des prospections, des relevés, des fouilles et des études post-fouilles portant sur des sites d'habitat ancien de tailles, de morphologies, d'époques et de rayonnements variables, qui vont du comptoir de quelques dizaines d'hectares à la capitale d'État de plusieurs centaines d'hectares, dont il s'agit de préciser la chronologie, l'organisation, l'évolution, ainsi que les relations extérieures (Cambodge, Laos, Indonésie, République populaire démocratique de Corée, Vietnam). 

Un second thème, en relation avec le précédent, regroupe les études sur des composantes spécifiques du paysage urbain. Plusieurs chercheurs de l'unité abordent ainsi le sanctuaire et la fondation religieuse dont il s'agit de préciser l'organisation, les activités, ainsi que le rôle comme marqueur du pouvoir politique, comme support de l'économie et comme stimulateur de la vie sociale à l'échelle de la ville ou du territoire tout entier (Cambodge, Chine).
Un troisième thème aborde des concepts généraux liés au phénomène urbain, à travers des contextes asiatiques particuliers. Les travaux de plusieurs chercheurs de l'unité portent ainsi sur des problématiques relatives à l'administration de la cité, au droit de propriété, à l'histoire architecturale, au processus de patrimonialisation, ainsi qu'à l'émergence et au développement de l'État (Chine, Japon, Corée, Indonésie).

 

  • Dynamique des relations entre centre et périphérie

Un premier thème de cet axe concerne le processus centralisateur (structures étatiques et réseaux locaux). Il s'agit d'un processus complexe qui reste assujetti aux fluctuations de la volonté politique et va rarement jusqu'à son aboutissement tant l'organisation bureaucratique lourde qu'il réclame est tributaire de relais régionaux et locaux qui, souvent, lui échappent. Plusieurs chercheurs de l'unité s'intéressent en particulier aux questions de structuration des territoires à diverses échelles et au rôle des échanges dans cette structuration.

Un second thème regroupe les études sur les réponses de la périphérie à ce processus centralisateur (autonomie affirmée, inventée ; identité des sociétés locales : cultures périphériques - ethnicités) - on observe la latitude, plus ou moins importante selon les lieux et selon les époques, avec laquelle les sociétés ou les communautés locales répondent au processus centralisateur. Se pose le problème de leur degré de « résilience », étant entendu par là leur capacité de continuer à affirmer, voire inventer, un caractère propre, à conserver une autonomie culturelle, économique, politique... réelle ou relative. Par ailleurs, au travers des relations entre centre et périphérie se construisent ou se négocient également, de manière cruciale, les identités des sociétés locales. Tandis que l'anthropologie permet d'analyser les différents supports à caractère ethnique, culturel ou religieux qui entrent en jeu, l'histoire permet d'en retracer l'évolution et les transformations.
Au sein de cet axe, un troisième thème regroupe les travaux sur les frontières et la gestion par le centre des interactions avec le monde extérieur. Plusieurs chercheurs s'intéressent ainsi à la délimitation physique des frontières, aux questions de défense côtière et de politique maritime, ainsi qu'aux échanges à longue distance, que ce soit en mer de Chine ou dans l'océan Indien.

 

Programmes de l'unité

Principales recherches :

Sites proto-urbains et cités anciennes : prospections, fouilles archéologiques et restauration monumentale

  • Élisabeth Chabanol : « Étude d'histoire, d'histoire de l'art et d'archéologie du site de Kaesông, Xe-XIVe siècle E.C.»
  • Véronique Degroot : « Recherches sur le site d'habitat de Balekambang (côte nord de Java) daté à partir du VIIe Siècle E.C. »
  • Jacques Gaucher : « Archéologie d'une ville, Angkor Thom, IXe-XVIe siècle ap. J.-C. »
  • Christine Hawixbrock : « Mission archéologique française au Sud-Laos »
  • Daniel Perret : « Mission archéologique Kota Cina, Sumatra-Nord, XIe-XIVe siècle ap. E.C. »

 

Monuments et architecture

  • Éric Bourdonneau : « Mission archéologique à Koh Ker, début du Xe siècle ap. E.C. »
  • Bruno Bruguier : Publication d'un ouvrage sur le Prasat Banteay Chhmar
  • Véronique Degroot : prospections et fouilles sur des vestiges de monuments hindo-bouddhiques de la côte nord de Java
  • Christine Hawixbrock : « Travaux sur le complexe de Vat Sang'O et sur le site de Nong Din Shi, province de Champassak (fin du VIIe siècle) »
  • Benoît Jacquet : « Les mutations paysagères et patrimoniales de la ville japonaise contemporaine », « Dispositifs et notions de la spatialité japonaise » et « L'architecture en bois au Japon »
  • Christophe Pottier : « Le temple d'Ak Yum »
  • Dominique Soutif, en association avec Julia Estève : « Mission Yaçodharâçrama (fin du IXe siècle) »

 

Histoire sociale et épigraphie

  • Éric Bourdonneau : « Pratique épigraphique et histoire des élites »
  • Daniel Perret : Préparation d'un panorama sur les sources épigraphiques en Asie du Sud-Est
  • Paola Calanca : « Xiamen. Essai d'épigraphie urbaine (XIVe siècle-début XXIe siècle) »


Occupation et structuration des territoires

  • Éric Bourdonneau : Recherches au sud du baray occidental à Angkor
  • Paola Calanca  : « Taiwan Maritime Landscapes from Neolithic to Early Modern Times »
  • Bruno Bruguier : « Espace archéologique khmer : cartographie, description, analyse »
  • Véronique Degroot : « Archéologie de la côte nord de Java-Centre (aux environs du VIIe siècle E.C.) »
  • Christophe Pottier : au Cambodge : post-fouilles du « Programme MAFKATA », et « Greater Angkor Project » (préhistoire - XVIe siècle). En Thaïlande : « Premières cités et l'aménagement territorial dans le nord-est et le centre »


Gestion et défense de l'espace

  • Paola Calanca  : « Défense maritime et sociétés locales »
  • Luca Gabbiani : « Le gouvernement des villes dans la Chine impériale tardive » et « Régir l'espace chinois »
  • Andrew Hardy : « La Muraille de Quang Ngai »
  • Philippe Le Failler : Programme d'étude sur l'appareil de propagande pictural du Vietnam socialiste depuis 1954 à nos jours
  • SEATIDE : les membres du projet « Integration in Southeast Asia: Trajectories of Inclusion, Dynamics of Exclusion », coordonnée par l'EFEO mène des recherches sur la question de l'intégration régionale et nationale en Asie du Sud-Est.


Gestion des ressources

  • Paola Calanca  : « La marine à voile chinoise : analyse du fonds Etienne Sigaut (1887-1988) » et « Maritime knowledge for China Seas » 
  • Philippe Le Failler : « L'opium et les marges politiques et sociales au Vietnam »
  • Olivier Tessier : « Étude anthropologique et historique des rapports État-paysannerie décryptés au travers du prisme de l'hydraulique (XIIIe  - XXe siècle) »
  • Brice Vincent : Programme d'étude technique sur un corpus de bronzes angkoriens

 

Programmes associés :
  • Bertrand Porte : activités de l'atelier de conservation-restauration du Musée national du Cambodge (MNC) en coopération avec le MNC avec des interventions de soutien technique dans plusieurs musées provinciaux cambodgiens, mais aussi au Laos et au Vietnam
  • Projet épigraphique du « Corpus des inscriptions khmères » (CIK) : Dominique Soutif (EFEO) et Gerdi Gerschheimer (EPHE), avec la collaboration de Dominic Goodall (EFEO), Éric Bourdonneau et de Michel Antelme (INALCO)
  • Mission archéologique CERANGKOR : Armand Desbat (CNRS) avec la collaboration de Christophe Pottier et Dominique Soutif
  • Programme ANR « IRANGKOR » : porté par Stéphanie Leroy (Institut de recherche sur les archéomatériaux), auquel contribuent Christophe Pottier et Dominique Soutif, ainsi que Brice Vincent
  • Groupe de travail et de réflexion CAST:ING (Copper Alloy Sculpture Techniques and history: International interdisciplinary Group, 2015-2019) : auquel participe Brice Vincent
  • Programme « Industries of Angkor » : dirigé par M. Hendrickson (USYD - University of Illinois, Chicago) et auquel participe Christophe Pottier
  • Programme « Ateliers of Angkor » : dirigé par M. Polkinghorne (Flinders University of South Australia) et auquel participe Christophe Pottier
  • Projet CALI (Cambodia Archaeological Lidar Initiative) : porté par Damien Evans (research fellow de l'EFEO) et auquel participent Christophe Pottier et Dominique Soutif
  • Le German Apsara Conservation Project : travaille en collaboration avec Éric Bourdonneau
  • Programme ANR « Régir l'espace chinois » : dirigé par Jérôme Bourgon (Institut d'Asie orientale, Lyon) et Luca Gabbiani
  • Programme ANR/MOST « Maritime knowledge for China Seas » : dirigé par Paola Calanca et Chen Kuo-tung (Institute of History and Philology, Academia Sinica, Taipei)
  • Programme « China and the Maritime World, 500 BC to 1900[1800]: A Handbook of Chinese Sources on Maritime History » : dirigé par Angela Schottenhammer, Geoff Wade et Tansen Sen. Paola Calanca est éditrice de la partie « Coastal defense »
  • Programme « Espaces supranationaux de l'Asie du Nord-Est : idées, culture, systèmes sociaux et institutions » de l'Asiatic Research Institute (Korea University, Séoul) : auquel participe Élisabeth Chabanol
  • Programme Camnam sur la « mémoire collective dans l'espace khmer » : porté par Joseph Deth Thach (Inalco) et auquel participe Éric Bourdonneau
  • Projet européen SEATIDE (Integration in Southeast Asia: Trajectories of Inclusion, Dynamics of Exclusionwww.seatide.eu) : porté par l'EFEO avec neuf partenaires institutionnels européens et asiatiques réunissant une cinquantaine de chercheurs