L'EFEO est membre constitutif du groupement d'intérêt public de la BULAC depuis 2001. Le projet vise la création d'un vaste ensemble documentaire axés sur les langues et cultures autres que celles de l'Europe occidentale. Un bâtiment nouveau associant espaces de recherche, d'étude et de documentation, construit dans le XIIIe arrondissement parisien, ouvrira en 2011.

Les différents partenaires ont réuni leurs catalogues informatisés dans un système intégré de gestion de bibliothèque multilingue et multi-écriture. Ce catalogue est accessible sur Internet. Les fichiers papiers sont en cours de rétroconversion, c'est-à-dire d'informatisation dans ce même système. A terme, le catalogue informatisé couvrira la totalité des fichiers des différentes composantes, en autant de langues et écritures que nécessaire (à commencer par le chinois, le coréen, le japonais, le thaï, l'arabe et l'hébreu).

Outre la bibliothèque de l'EFEO, participent à la BULAC à des degrés divers des bibliothèques de l'EHESS (Centre de recherche linguistique sur l'Asie orientale, Centre de recherche sur le Japon, Centre d'études sur la Chine moderne et contemporaine, Centre d'études sur l'Inde et l'Asie du Sud, Groupe d'études insulindiennes) ; l'EPHE (bibliothèque centrale de la section histoire et philologie, bibliothèque centrale de la section sciences religieuses, bibliothèque de l'équipe Monde indien, Centre d'études mongoles et sibériennes, Bibliothèque Wladimir-Golenischeff, Centre de documentation sur l'aire tibétaine) ; Paris-I (Fonds slave de la bibliothèque de la Sorbonne) ; Paris-III (Bibliothèque interuniversitaire des langues orientales, Fonds finnois et Fonds turco-ottoman du service commun de documentation) ; Paris-III-CNRS (Bibliothèque James-Darmesteter de l'Institut d'études iraniennes) ; Paris-IV-CNRS (Bibliothèque du Centre d'études slaves) ; Paris-VIII (Fonds coréen de l'UFR Langues et civilisations de l'Asie orientale).

Pour sa part, l'EFEO déposera une partie de ses collections Inde et Chine-Japon dans les domaines qui sont essentiels pour la BULAC, notamment la littérature, l'histoire et les sciences sociales.