Le centre de Siem Reap, Cambodge

Responsable : Eric Bourdonneau
EFEO Angkor

Phum Boeng Daun Pa, Slorkram, Siem Reap

PO BOX 93300, Siem Reap, Cambodia

Tél & fax: (855) 63 964 226

Mobile : (+855) 17 934 300

 

eric.bourdonneau@efeo.net

Bibliothèque : M. TAUCH Atakama
Tél. : + 855 12 329 317
efeo.bib@online.com.kh


 

Le Centre EFEO de Siem Reap est depuis plus d'un siècle un acteur essentiel dans les programmes de restauration des monuments angkoriens et dans le développement des études khmères. C'est en 1907 que l'EFEO se voit confier l'inventaire et la préservation du site d'Angkor. Afin de sauvegarder les nombreux temples dispersés sur environ 400 km2 de forêt, elle crée l'année suivante une antenne permanente : ce sera la « Conservation d'Angkor », organisme rattaché après l'indépendance en 1952 au ministère cambodgien de la Culture, mais dont la direction restera confiée à l'EFEO jusqu'à la prise du pouvoir par les Khmers rouges en 1975. Des archéologues et architectes illustres de l'École ont fait l'histoire de la restauration d'Angkor : Henri Parmentier, Henri Marchal, Jean Laur, Bernard Philippe Groslier, Jacques Dumarçay...

À la demande du gouvernement du Cambodge, qui lui a réaffecté son ancien terrain, l'EFEO a rouvert son Centre en 1992 et relancé plusieurs programmes de recherche et chantiers de restauration. Son action s'inscrit désormais, en partenariat avec l'APSARA, autorité cambodgienne de gestion du site, dans le cadre d'une coopération internationale coordonnée par l'UNESCO. Les travaux de l'EFEO à Angkor sont largement financés par le ministère français des Affaires étrangères.

Les activités du centre ambitionnent aujourd'hui de couvrir les principaux domaines d'études qui contribuent à une meilleure connaissance de l'histoire et du patrimoine du Cambodge ancien. Parallèlement aux travaux de restauration et de conservation menés désormais sur le temple du Mebon occidental (dont le chantier a fait suite à l'importante restauration du temple du Baphuon, rouvert au public en juillet 2011 par le Roi Norodom Sihamoni) et, à Phnom Penh, au sein de l'atelier de restauration de sculpture du Musée National du Cambodge, une dizaine de projets sont actuellement menés, qui mobilisent un large éventail de disciplines : l'histoire, l'archéologie, l'épigraphie, la philologie, la linguistique, l'anthropologie.
Ces projets sont portés par sept chercheurs et/ou architectes de l'EFEO : Maric Beaufeïst, Eric Bourdonneau, Damian Evans, Jacques Gaucher, Christophe Pottier, Dominique Soutif, Brice Vincent.

Le Centre reçoit de nombreux stagiaires khmers et européens sur ses chantiers ainsi que des doctorants et des boursiers EFEO. Son terrain, qui comprend plusieurs bâtiments, est assez vaste pour pouvoir héberger des équipes et organiser la tenue de colloques et séminaires internationaux.
Une bibliothèque portant sur l'ensemble des archives relatives à Angkor est ouverte au public.