L'EFEO à Phnom Penh, Cambodge

Responsable : Bertrand Porte
Ecole française d'Extréme-Orient
Musée national du Cambodge
Rue 13, Chey Chumneas, Duan Penh
Phnom Penh, Cambodge
et
BP 878 Phnom Penh, Cambodge
Tél. port. : + 855 16 920 356
bertrand.porte@efeo.net
bertrandporte@yahoo.fr

L'École a été représentée dès le début du siècle dernier à Phnom Penh, où elle a joué un rôle déterminant dans la fondation d'importantes institutions culturelles telles que le Musée national du Cambodge, l'École supérieure de pâli, la Bibliothèque royale et l'Institut bouddhique. Après son départ du Cambodge en 1975, l'École s'est réinstallée dans la capitale en 1990 sous l'impulsion de Léon Vandermeersch et de François Bizot et par le biais du Fonds d'Édition des Manuscrits du Cambodge (FEMC), animé par Olivier de Bernon (en poste de 1990 à 2005). C'est à partir de 1991 que Bruno Bruguier effectue ses premières missions sur l'analyse de l'espace du Cambodge ancien, avant d'être en poste de 1995 à 1998, puis de 2002 à 2007. L'EFEO est alors associée au bureau de l'inventaire du Ministère de la culture et des beaux-arts du Cambodge. En 1996, l'École installe au Musée national un atelier de conservation-restauration de sculpture dirigé par Bertrand Porte. De 2007 à 2010, Éric Bourdonneau est affecté à Phnom Penh pour mener ses recherches sur les lieux saints et les sources de l'histoire du Cambodge ancien.

Depuis 2012 le FEMC n'est plus rattaché à l'EFEO.
L'EFEO est aujourd'hui établie au musée national du Cambodge au sein de l'atelier de conservation-restauration de sculpture.

Depuis sa création, le centre accueille régulièrement des étudiants boursier, des doctorants et post-doctorants dans le cadre de leur recherche.

L'atelier de conservation-restauration de sculpture du Musée national du Cambodge

Cet atelier crée en avril 1996 bénéficie du soutien constant de l'EFEO. Il est situé au milieu d'un écrin de verdure à l'extrémité sud du long corps de façade du musée. Six personnels du musée y sont rattachés.
La mission de l'atelier est de conserver et restaurer l'exceptionnelle collection archéologique du Musée national. Elle contribue à la mise en valeur et à la connaissance des œuvres, notamment par l'organisation et la préparation d'expositions permanentes ou temporaires. L'expertise des restaurateurs de l'atelier de conservation-restauration de sculpture est reconnue sur le plan national et international, notamment au Laos et au Vietnam.

Autres projets de recherche de l'EFEO à Phnom Penh :

L'inventaire archéologique

L'inventaire archéologique mené depuis 1990 par Bruno Bruguier avec le concours du Ministère de la culture et des beaux-arts du Cambodge s'est achevé sur le terrain dans le courant de l'année 2007. Il est depuis entré dans une importante phase de publication.

Archéologie hors Angkor et histoire sociale et culturelle du Cambodge ancien

Le programme de recherche dirigé par Eric Bourdonneau, en partenariat avec le Ministère de la culture et des beaux arts du Cambodge, a pour vocation majeure l'inventaire et l'étude des sources de l'histoire du Cambodge ancien disponibles en dehors du parc archéologique d'Angkor. Plusieurs thématiques sont privilégiées : la « dépendance servile », les « lieux saints » (mission archéologique en partenariat avec l'autorité APSARA sur le site de Koh Ker) ou encore la « formation de l'État ». Cette activité s'efforce de faire dialoguer, autour des problématiques retenues, les savoirs issus de disciplines différentes : archéologie, histoire de l'art et de l'architecture, épigraphie, linguistique.

 

Le Fonds d'Edition des Manuscrits du Cambodge - FEMC- (1990-2012)

Entre 1990 et 2012, sous la responsabilité d'Olivier de Bernon, l'équipe du FEMC a procédé à la restauration physique, à l'identification et à l'inventaire microfilmé des manuscrits subsistant dans les bibliothèques monastiques du Cambodge. Le FEMC est hébergé dans un pavillon du Vat Unnalom.

Programmes de recherche associés :

Le programme Corpus des Inscriptions Khmères (CIK)

conduit à Paris par Gerdi Gerschheimer (directeur d'étude, EPHE) et Dominique Soutif (maître de conférence, EFEO Siem Reap)

Chercheur associé:
Christian Fischer, PhD, Getty/UCLA Conservation Program, UCLA and Materials Science & Engineering Department, UCLA. Cotsen Institute of Archaeology, UCLA. Il apporte son expertise dans le domaine des sciences appliquées à l'archéologie et à la conservation. Spécialiste des matériaux pierreux il effectue de nombreuses analyses très utiles à l'identification des matériaux des sculptures, stèles et éléments architecturaux utilisant à la fois des échantillons pour analyse au laboratoire et des techniques spectrométriques non invasives pour les mesures in situ. Ces recherches sont complétées par des reconnaissances de terrain dans le but notamment d'identifier la provenance des pierres.

Documentation :

L'EFEO entretient d'étroites relations avec la bibliothèque du Musée national, orientée sur l'art et l'archéologie (5000 volumes).

Une collection de 25 000 photos touchant à la sculpture, aux sites archéologiques, à la conservation et à l'épigraphie, est consultable à l'atelier de conservation-restauration de sculpture, ainsi qu'une collection d'estampages d'inscriptions du Cambodge ancien.

L'atelier travaille aussi sur les riches fonds photographiques anciens du Musée national dont il supervise la numérisation et le catalogage.

La collecte de la presse locale qui s'effectue depuis 1993 et destinée à la Bibliothèque Universitaire des Langues et Civilisations (BULAC) se poursuivra au Centre de Siem Reap à partir d'avril 2012.