FRANCAIS | ENGLISH


Responsable : Dominic Goodall

École française d'Extrême-Orient
16-19 rue Dumas
605 001 Pondichéry, Inde

Tél : +91 413 233 45 39
Fax : +91 413 233 08 86 goodalldominic@gmail.com
administration@efeo-pondicherry.org


PRÉSENTATION
BIBLIOTHÈQUE
Lancement du projet européen NETamil
03 MARS 14
En Mars 2014, un nouveau projet dans le domaine du tamoul classique débutera dans le centre EFEO de Pondichéry sous l'acronyme « NETamil », et intitulé « Going from Hand to Hand: Networks of Intellectual Exchange in the Tamil Learned Traditions ». Le projet, financé par 2,5 millions d'euros sur cinq ans par le European Research Council, par l'intermédiaire d'un ERC Advanced Grant, est dirigé par Eva Wilden (EFEO). Ce projet permettra de finaliser la numérisation des manuscrits tamouls classiques commencé il y a plus de dix ans par le projet Cankam. Outre une documentation détaillée des témoins restants et la poursuite de la réédition critique du corpus classique, l'objectif sera d'établir une étude approfondie de l'histoire de la transmission et de la tradition intellectuelle, c'est à dire les communautés qui ont transmis les différents textes de génération en génération et ainsi assuré leur continuité.L'équipe internationale de chercheurs sera composée de vingt-cinq membres provenant de huit pays répartis sur trois continents de l'Inde, l'Europe et l'Amérique. Environ la moitié d'entre eux seront financés par le projet, distribués entre Pondichéry, base pour des visites sur le terrain, et le Centre for the Study of Manuscript Cultures à l'Université de Hambourg (Allemagne), actuellement l'une des meilleurs institutions dans le monde dans ce domaine, dotée d'un laboratoire pour le traitement des manuscrits (qui aidera, entre autres, à améliorer la qualité de l'image et à restaurer la lisibilité des manuscrits dont l'encre a pratiquement disparue). Une première visite de terrain en Inde avec la faction mobile de ce laboratoire est déjà prévue pour Janvier 2015 sous la direction du professeur Christian Brockmann, helléniste et spécialiste de la recherche de palimpseste. La plus importante institution partenaire indienne sera le Central University of Tamil Nadu, Tiruvarur, où le professeur K. Nachimuthu travaille actuellement sur la mise en place du premier programme universitaire indien pour un diplôme en tamoul classique. L'équipe de l'EFEO, malheureusement diminuée de trois chercheurs tamouls, est actuellement composée de T. Rajeswari, G. Vijayavenugopal et Eva Wilden. S'y ajouteront trois chercheurs à temps plein : Suganya Anandakichenin, T. Rajarethinam et M. Prabhakaran. Elle sera complétée par des chercheurs de l'extérieur à temps partiel et par un certain nombre de postes temporaires pour les jeunes chercheurs et doctorants.La recherche se concentrera sur quatre domaines principaux : 1) la littérature du Cankam, avec des travaux en cours sur l'Akanāṉūṟu, l'Aiṅkuṟunūru, le Puṟanāṉūṟu et un certain nombre de poèmes du Pattuppāṭṭu ; 2) le Patiṉeṇkīḻkkaṇakku, les dix-huit ouvrages classiques mineurs, dont l'étude se concentrera dans un premier temps sur les anthologies qui continuent la tradition plus ancienne d'Akam et de Puram ; 3) un large groupe, coordonné par Jean-Luc Chevillard (CNRS), va travailler à l'élaboration d'une édition critique du texte fondateur de la tradition grammaticale, le Tolkāppiyam et ses sept commentaires ; 4) un autre groupe travaillera sur la collection de manuscrits Vaiṣṇava de l'EFEO, et aura donc le privilège d'avoir accès aux manuscrits originaux eux-mêmes. Une des problématique de recherche fondamentale régissant la collaboration entre les quatre groupes est la quête de nuances dans l'interaction des deux langues indiennes principales d'échange littéraire et intellectuel, le tamoul et le sanskrit, ainsi la langue qui résulte de leur mélange, manipravalam, et l'impact de ces échanges sur les systèmes de connaissance locale et de leur formation. Cela permettra une collaboration significative non seulement avec les chercheurs sanskrits de l'EFEO (Dominic Goodall, S.L.P.Anjaneya Sarma, S.A.S Sarma, R. Sathyanarayanan), mais aussi avec un certain nombre de spécialistes internationaux dans les deux domaines. L'aspect « cultures matérielles » du projet sera d'ailleurs accentué par l'inclusion des spécialistes d'histoire de l'art (Valérie Gillet, Charlotte Schmid) dans l'équipe.Le premier atelier de ce projet a eu lieu à Pondichéry du 10 au 14 Mars 2014.


 2017
 2016
 2015
 2014
    SEPTEMBRE     AOÛT     JUILLET     JUIN     MAI     AVRIL     MARS     FÉVRIER     JANVIER  2013
 2012
 2011
 2010


 ateliers
 conférences
 départs
 prix
 publications
 recrutement
 visiteurs