Histoire de la bibliothèque de Paris

Un peu d'histoire

Fondée à Hanoi en 1903, la bibliothèque de l'Ecole française d'Extrême-Orient témoigne de l'évolution des recherches et centres d'intérêt de l'EFEO sur la longue durée. Durant la période indochinoise (1900-1957), elle a pour mission de réunir tous les ouvrages imprimés ou manuscrits relatifs à l'Indochine française, et au-delà les publications importantes sur l'Extrême-Orient. Elle s'accroît régulièrement par achats, dons et échanges, mais est également dépositaire des ouvrages imprimés aux frais ou avec le concours financier de l'administration coloniale. En 1944, la bibliothèque de Hanoi abritait quelque 80000 volumes (manuscrits compris), dont 40000 en langues européennes. A la fin de le période coloniale, les accords de partage des collections de l'EFEO entre la France et les trois nouvelles nations de l'ex-Indochine française stipulent que les ouvrages en langues européennes restent la propriété de EFEO, les documents dans les langues locales revenant aux nouvelles nations. Un important travail de microfilmage des principaux manuscrits en langues originales est alors entrepris. Un envoi de plusieurs dizaines de milliers de livres, portant en majorité sur l'Asie du Sud-Est, constituera le noyau de l'actuelle bibliothèque parisienne de l'École, inaugurée en 1968 à l'ouverture des Instituts d'Extrême-Orient, devenus la Maison de l'Asie.

La bibliothèque de l'EFEO compte aujourd'hui environ 100 000 monographies et plus de 1 700 titres de périodiques (dont plus de 700 vivants). Elle conserve aussi plusieurs milliers d'estampages khmers et cam notamment, ainsi qu'environ 150 000 clichés photographiques. Sa mission a évolué avec le développement de nouveaux terrains de recherche, désormais étendus à une grande partie de l'Asie. Aux fonds historiques sur l'Asie du Sud-Est, s'ajoutent les fonds Chine-Japon et Asie du Sud. La politique documentaire est restée fidèle aux domaines phares de l'Ecole (archéologie, épigraphie, ethnologie, religions notamment), sans cependant négliger les disciplines émergentes de la recherche à l'Ecole, en complémentarité avec les autres institutions abritant des fonds similaires (Collège de France, BULAC). Les échanges de publications constituent une part importante des acquisitions, et s'opèrent avec des universités et centre de recherche asiatiques comme européens ou américains

Le réseau des bibliothèques EFEO

La centrale de Paris s'inscrit au coeur d'un réseau de bibliothèques implantées dans certains des centres asiatiques de l'Ecole. Actuellement, Chiang Mai, Hanoi, Jakarta, Pondichéry, Siem Reap et Vientiane possèdent des bibliothèques significatives, créées pour et par les chercheurs sur place, qui alimentent également celle de Paris. Elles sont intégrées dans le Système universitaire de documentation et reliées au réseau de catalogage BULAC. Là encore, la définition d'une politique documentaire basée sur la spécificité des fonds déjà présents s'est imposée. Le bouddhisme est bien représenté grâce aux collections de Chiang Mai. Pondichéry possède des fonds particulièrement riches sur la philologie sanscrite et tamoule, l'archéologie et l'épigraphie de l'Inde du Sud. Siem Reap est au coeur du programme de conservation d'Angkor et Hanoi s'étoffe dernièrement sur l'ethnologie et les populations de la péninsule indochinoise. Jakarta pour sa part, suit de près les évolutions sociales et religieuses en cours dans la zone. Enfin Vientiane constitue l'unique bibliothèque de recherche implantée au Laos.

 

Actualité de l'EFEO
Séminaire EFEO Paris

Lundi 6 novembre Yoon Hyong-jin (Asiatic Research Institue, Korea University) intervient sur le thème « Community Organizations in the Colonial East Asia and its legacy: Focused on 'Baojia' »

De 11h à 12h30 (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage.
 EN SAVOIR PLUS
Allocation de terrain EFEO - 1er semestre 2018

La date limite de dépôt des dossiers de candidature à l'allocation de terrain permettant aux étudiants en Master II et en doctorat d'effectuer un séjour d'étude en Asie au premier semestre 2018 dans un des centres de l'EFEO est le 15 octobre 2017
 EN SAVOIR PLUS
Nouvelle parution

Le quatrième volume du programme Épigraphie et mémoire orale des temples de Pékin - Histoire sociale d'une capitale d'empire, conduit par l'EFEO, avec le soutien de l'École Pratique des Hautes Études et de l'Université Normale de Pékin est paru.

Il contient les notices relatives à cent quarante-trois temples, situés dans le quatrième bandeau de la fameuse Carte complète de la capitale, présentée en 1750 à l'empereur Qianlong, cent trente-neuf inscriptions commémoratives sur pierre et six autres sur divers objets rituels. Les stèles en tibétain, mongol et mandchou ont été retranscrites grâce au concours de Françoise Wang, Tsultrim Sangyé , Urgumal, Baosurina et Alice Crowther.

Marianne Bujard (吕敏), éd., Ju Xi, Guan Xiaojing 關笑晶, Wang Minqing 王敏慶 et Lei Yang 雷陽, Beijing neicheng simiao beike zhi 北京内城寺廟碑刻志 (Temples et stèles de Pékin), vol. 4, 2 tomes, 916 p., Pékin, Guojia tushuguan chubanshe 國家圖書館出版社 (Bibliothèque nationale de Chine), 2017.
 EN SAVOIR PLUS
Colloque international ''Calendriers d’ Europe et d’Asie''
Paris, France,

Mercredi 4 et jeudi 5 octobre 2017 se tient le colloque international Calendriers d'Europe et d'Asie organisé par Alain Arrault (EFEO), Olivier Guyotjeannin (ENC) et Perrine Mane (CRH)

École nationale des chartes, 65 rue de richelieu, Paris 2e - salle Léopold-Delisle

Programme
Séminaire EFEO Paris
Paris, France,

Jeudi 5 octobre Chen Hsi-yuan (Institute of History and Philology, Academia Sinica) intervient sur le thème « The many faces of the prison god in late Imperial China »

De 16h à 18h (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage.
 EN SAVOIR PLUS