Yangon

L'antenne de Yangon, Myanmar

Responsable : Jacques Leider
EFEO
c/o Institut français de Birmanie
340 Pye Road, Sanchaung township
Yangon, Myanmar
Tél : + 95 (1) 536 900 / 537 122 / 535 428

Assistante : Mme Khin Khin Zaw
jacques.leider@efeo.net

Historique

L'EFEO a été, depuis les années 80, active en Birmanie à travers l'inventaire des monuments de Pagan réalisé par Pierre Pichard dans le cadre d'un projet UNESCO entre 1980 et 1997. En 2002, avec le recrutement de Jacques Leider à l'EFEO, l'Ecole s'implanta au Myanmar. Jusqu'en 2008, elle fut accueillie au Center for History and Tradition (CHAT), une institution sous la tutelle internationale du SEAMEO (Southeast Asian Ministers of Education Organization). Actuellement l'EFEO bénéficie d'un bureau au Centre culturel français qui dispose de postes informatiques et d'une collection d'outils de recherche de base.

Actualité

Dans le contexte difficile de la Birmanie contemporaine, les activités institutionnelles ne bénéficient que d'une autonomie modeste sur le plan des coopérations. Mais des opportunités considérables existent pour des projets individuels.

Depuis 2002, les projets conduits par le Centre se sont surtout étendus à la transcription de manuscrits arakanais inédits dont l'étude a permis de mettre à jour de nouvelles données sur l'historiographie et l'histoire politique, culturelle et religieuse de l'Arakan à l'époque de Mrauk-U. Depuis 2005, un projet de collecte d'inscriptions arakanaises a permis de constituer la première collection systématique de témoignages lithiques pour cette région de la Birmanie.

Depuis 2007, des recherches sur le début de l'histoire de la dynastie de Konbaung ont mené à un réexamen des chroniques royales en comparaison avec les ordres royaux notamment pour le règne de son fondateur, le roi Alaungmintaya.

En dépit de son envergure modeste, le Centre EFEO de Yangon, lieu unique dans un environnement difficile, est devenu au gré de quelques années un lieu d'accueil et d'orientation important pour les doctorants et les boursiers ainsi que pour des chercheurs français ou internationaux.

Actualité de l'EFEO
Séminaire EFEO Paris

Lundi 13 novembre Ryosuke Furui (Institute for Advanced Studies on Asia, University of Tokyo) intervient sur le thème « Changing Structure of Political Powers in South Asia: Bengal from the Fifth to the Thirteenth Century »

De 11h à 12h30 (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage
 EN SAVOIR PLUS
Colloque ''Gestion des eaux d'Angkor : Bilan des études et perspectives''

Vendredi 10 novembre l'Association des Amis d'Angkor (AAA) organise le colloque Gestion des eaux d'Angkor : Bilan des études et perspectives.
Maric Beaufeïst intervient sur le thème « la restauration du Mébon occidental et l'utilisation de nouvelles technologies »

Auditorium "SETEC", Immeuble Central Seine, 46, quai de la Rapée, 75012 Paris
Séminaire EFEO Paris

Lundi 6 novembre Yoon Hyong-jin (Asiatic Research Institue, Korea University) intervient sur le thème « Community Organizations in the Colonial East Asia and its legacy: Focused on 'Baojia' »

De 11h à 12h30 (entrée libre)
Maison de l'Asie, 22, avenue du Président Wilson, 75116 Paris, Grand salon, 1er étage.
 EN SAVOIR PLUS
Allocation de terrain EFEO - 1er semestre 2018

La date limite de dépôt des dossiers de candidature à l'allocation de terrain permettant aux étudiants en Master II et en doctorat d'effectuer un séjour d'étude en Asie au premier semestre 2018 dans un des centres de l'EFEO est le 15 octobre 2017
 EN SAVOIR PLUS
Nouvelle parution

Le quatrième volume du programme Épigraphie et mémoire orale des temples de Pékin - Histoire sociale d'une capitale d'empire, conduit par l'EFEO, avec le soutien de l'École Pratique des Hautes Études et de l'Université Normale de Pékin est paru.

Il contient les notices relatives à cent quarante-trois temples, situés dans le quatrième bandeau de la fameuse Carte complète de la capitale, présentée en 1750 à l'empereur Qianlong, cent trente-neuf inscriptions commémoratives sur pierre et six autres sur divers objets rituels. Les stèles en tibétain, mongol et mandchou ont été retranscrites grâce au concours de Françoise Wang, Tsultrim Sangyé , Urgumal, Baosurina et Alice Crowther.

Marianne Bujard (吕敏), éd., Ju Xi, Guan Xiaojing 關笑晶, Wang Minqing 王敏慶 et Lei Yang 雷陽, Beijing neicheng simiao beike zhi 北京内城寺廟碑刻志 (Temples et stèles de Pékin), vol. 4, 2 tomes, 916 p., Pékin, Guojia tushuguan chubanshe 國家圖書館出版社 (Bibliothèque nationale de Chine), 2017.
 EN SAVOIR PLUS